tabbed child pages, full

vishmusic

Depuis plus d’une décennie, le trio acadien Vishtèn ensorcèle le public avec son mélange de chansons traditionnelles françaises et ses instrumentales originales qui fusionnent le celtique et l’acadien avec une touche moderne de rock et des influences d’indie-folk. Acclamé comme traditionnel et absolument actuel, « … traditional but fiercely up-to-the-moment…» (Penguin Eggs), ce groupe musical de la côte est du Canada est reconnu comme ambassadeur de la culture francophone dans le monde entier.

Ce trio est composé des multi-instrumentistes Emmanuelle et Pastelle LeBlanc de la Région Évangéline de l’Île-du-Prince-Édouard et de Pascal Miousse des Îles de la Madeleine. Bercée dans le golfe du Saint-Laurent, dans l’océan Atlantique, l’Île-du-Prince-Édouard est un coin de pays où se trouve une petite mais vibrante communauté francophone acadienne riche en tradition musical.

Juste à côté, on retrouve un archipel encore plus petit, les Îles de la Madeleine qui sont principalement francophones et reconnues pour ses dialectes français particuliers, ses chansons et son style de violon distinctif. Les trois membres de Vishtèn ont grandis dans des milieux où la musique traditionnelle, la danse, les soirées de cuisine font partie du quotidien. Ensemble, ils rendent hommage à leur héritage et aux liens musicaux et historiques de leurs communautés insulaires acadiennes respectives.

En puisant dans leurs traditions, ces trois « musiciens de haute tension » (Le Guéret, France) ont créé une signature musicale nouvelle et unique, fruit de nombreuses recherches d’archives, de compositions originales, de chansons patrimoniales acadiennes et d’instrumentales virtuoses.

Les rythmes contagieux de l’accord du pied (podorythmie), le tounage de chanson (reel à bouche) se fusionnent sans effort avec le violon, la guitare, l’accordéon, la mandoline octave, les flûtes, le piano, le bodhrán et la guimbarde pour offrir une expérience musicale qui illustre leur vision du monde et insuffle une nouvelle énergie en démontrant la richesse des sons traditionnels. On décrit les spectacles énergétiques de Vishtèn comme « la rencontre de Buckwheat Zydeco et l’Irlande » (Pittsburgh Nouvelles) et le mélange novateur de l’ancien et du nouveau a été claironné comme « l’emballage inusité mais époustouflant de ces traditions musicales dans un cadeau avec une énorme boucle flamboyante qui a la densité de la tradition et l’exubérance du pop » (Sing out)

En plus de leur travail avec Vishtèn, Pastelle, Emmanuelle et Pascal sont des compositeurs prolifiques et des artistes solo accomplis. Leurs chansons originales et leurs contributions musicales peuvent être entendues et interprétées par de nombreux amis et artistes « trad ». Le groupe a reçu quatre prix de l’Association de la musique de la côte est (ECMA) y compris « Roots, Enregistrement du groupe traditionnel de l’année » pour leur album Terre rouge (2016), quatre prix de l’association « Music PEI » et le Prix Édith Butler du Québec, en reconnaissance de leur contribution à la francophonie canadienne.

L’un des groupes les plus respectés de la scène musicale « folk » internationale, Vishtèn fait de la tournée partout en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Le groupe a donné des milliers de spectacle en salle et à participer à des évènements internationaux incluant Les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver (CA), Philadelphia Folk Festival (États-Unis), New Orleans Jazz Festival de (US), Festival Interceltique de Lorient (FR), Woodford Folk Festival de (AUS), Shetland Folk Festival (SCO) et Temple Bar Trad Festival (IRE), pour n’en nommer que quelques uns. En voyageant, les membres de Vishtèn partagent leur fienté dans leur patrimoine acadien et leur connaissance approfondie de leurs traditions respectives. Enseignants reconnus comme source d’inspiration, ils offrent des ateliers dans le monde entier et sont des formateurs réguliers à de nombreux camps de violon en Amérique du Nord.

Prix

L’Association de la musique de la côte est (ECMA)
2016 Roots/Enregistrement du groupe traditionnel de l’année (Terre Rouge)
2013 Album francophone de l’année (Mosaïk)
2006 Album francophone de l’année (11:11)
2002 Choix des médias

Music PEI
2016 Acadien/ Artiste francophone de l’année
2008 Artiste francophone de l’année
2008 Album de l’année
2008 Groupe traditionnel de l’année

La Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ)
2015 Prix Édith Butler – Francophonie Canadienne

Crédit photo : Jacinta Bernard

pastelleindividuellejb2016

Accordéon piano, piano, danse percussive, voix

Élevée dans le petit village francophone de Mont-Carmel, au cœur de la Région Évangéline à l’Île-du-Prince-Édouard, compositrice, danseuse et accordéoniste Pastelle LeBlanc est une digne représentante de la musique acadienne contemporaine. Pastelle a grandit entouré de musique acadienne et celtique et à un très jeune âge, a commencé à faire de la tournée professionnelle en Amérique du Nord comme gigueuse. À vingt ans, elle reçoit un cadeau qui changera sa vie, son premier accordéon sur lequel elle apprend à jouer ses premières pièces qui contiennent un heureux mélange de soufflets et d’archets, les pièces musicales qui font partie de son quotidien. En peu de temps, elle maîtrisera cet instrument et trouvera le son distinct qui sera sa signature musicale, une balance parfaite entre la technique classique du piano avec la percussion de la gigue, mêlée de tradition acadienne, québécoise, cajun et européenne.

Comme chanteuse elle a une de voix de mezzo-soprano et est experte d’harmonies riches et saisissantes, preuve de l’investissement qu’elle a fait à peaufiner son art.

Pastelle est une compositrice prolifique et novatrice qui offre un élan rythmique et sophistiqué avec un sens de l’harmonie qui la place bel et bien à l’avant-garde de la génération actuelle des compositeurs de musique traditionnelle.

Une enseignante accomplie, Pastelle est en grande demande comme formatrice à des festivals et des camps musicaux à travers le monde comme spécialiste de l’accordéon-piano et de gigue. Elle a de plus, monté et chorégraphié plusieurs spectacles dans des styles variés.

Crédit photo : Jacinta Bernard

emmaindividuellejb2016

Flûtes irlandaises, piano, bodhrán, mandoline octave, guimbarde, danse percussive, voix

Compositrice et danseuse, Emmanuelle LeBlanc est l’une des multi-instrumentistes féminines les plus accomplies sur la scène de la musique « folk » d’aujourd’hui. Une percussionniste chevronnée et innovatrice, elle est largement reconnue comme maître de la podorythmie (l’accord de pieds) et à l’âge de quinze, a fait des tournées internationales comme gigueuse professionnelle. Emmanuelle a une large gamme d’instruments acoustiques dans son arsenal et peut passer de l’un à l’autre sans effort, les maîtrisant tous. Élevée dans la Région Évangéline de l’Île-du-Prince-Édouard, Emmanuelle a été fortement influencée par la musique traditionnelle instrumentale acadienne et celtique. Elle a choisi son instrument mélodique de préférence, le « tin whistle », combinant avec brio les différentes sonorités acadiennes, irlandaises, cajuns, classique et rock. Reconnue pour son expertise dans l’harmonisation, sa voix de mezzo-soprano reflète également, une variété d’influences musicales.

Comme professeur, le curriculum vitae d’Emmanuelle a une longue liste de distinctions bien méritées à titre de formatrice en musique acadienne, en danse et en chant. Elle est un membre actif de plusieurs organismes artistiques nationaux du Canada.

Crédit photo : Jacinta Bernard

pascalindividuellejb2016

Violon, mandoline, guitare, voix

Compositeur, chanteur et multi-instrumentiste Pascal Miousse a rapidement gagné une réputation comme l’un des joueurs de violon et de guitare les plus influents de sa génération. Une puissance d’improvisation mélodique combinée avec une énergie brute, Pascal charme les auditeurs avec sa présence musicale inoubliable. Natif des Îles de la Madeleine, le répertoire et le style d’archet de violon de Pascal sont enracinés dans la tradition madelinienne mais son approche et son exécution reflètent une virtuosité et une sensibilité contemporaine.

Le fils d’un guitariste des Îles de la Madeleine, Pascal a baigné dans la musique traditionnelle dès sa naissance. Il a su maîtriser à un très jeune âge les styles classique et traditionnel. À l’adolescence, il quitte son île natale pour élargir ses horizons musicaux et devient l’un des promoteurs les plus fervents du style et du répertoire des Îles de la Madeleine.

Pascal a partagé ses talents de multi-instrumentiste avec de nombreux groupes musicaux canadiens dans un large éventail de styles de musique, du folklore au traditionnelle, du swing au rock en passant par les blues. Il est en grande demande comme professeur de musique instrumentale dans des camps musicaux et des ateliers dans le monde entier. Pascal est passionné de partager sa tradition et d’inspirer les jeunes générations de musiciens.

Crédit photo : Jacinta Bernard